La vie économique

Plateforme de politique économique

Depuis la mi-2013, l’immigration provenant de l’UE et de l’AELE ralentit. La principale raison est une diminution de la demande de main-d’œuvre en Suisse, ce qui se répercute sur l’embauche à l’étranger. La composition de ces flux dépend, toutefois, de la conjoncture dans les pays d’origine. Ainsi, l’immigration provenant d’Allemagne n’a cessé de reculer entre 2010 et 2016, parallèlement avec le chômage national. Il en a été de même pour l’Italie à partir de 2015.