La Vie économique

Plateforme de politique économique

Remarque: pour afficher la version en PDF complète et correcte, cliquez ici.

Importance de la parahôtellerie dans la statistique de l’hébergement touristique

Pour le nombre de nuitées, la parahôtellerie est tout aussi importante que l’hôtellerie. La statistique de la parahôtellerie (Pasta), réalisée jusqu’en 2003, a montré que près de la moitié des nuitées était imputable à la parahôtellerie. La Statistique de l’hébergement touristique des hôtels et des établissements de cure (Hesta), créée en 2005, couvre actuellement une partie de la parahôtellerie. Elle recense tous les mois l’ensemble du parc hôtelier et des établissements de cure, les terrains de camping et les auberges de jeunesse, en se référant au Registre des entreprises et des établissements (REE). La réintroduction d’une statistique complète de la parahôtellerie a toujours été souhaitée, même au niveau parlementaire.

L’Hesta remplace l’ancienne Statistique des hôtels et des établissements de cure réalisée par l’Office fédéral de la statistique (OFS) depuis 1934; celle-ci avait été supprimée en 2003 en raison des restrictions budgétaires. LEsta est opérationnelle depuis 2005 et bénéficie, depuis 2008, d’un contrat de garantie sous la forme d’une coopération externe avec un financement commun applicable de 2009 à 2012 et négocié avec la Fédération suisse du tourisme (FST). Une cinquantaine de partenaires – composés d’associations, des 26 cantons, des 13 régions touristiques, de Suisse Tourisme et de l’OFS – se partagent les frais qui s’élèvent à 1,6 million de francs par an.On peut mesurer l’importance de l’Hesta à l’aune des communiqués de presse mensuels. Ceux-ci renseignent notamment sur l’offre et la demande dans les cantons et les régions touristiques, calculées en fonction du nombre des arrivées et du taux d’occupation des lits et des chambres. Le décompte des nuitées, la transparence sur la provenance des hôtes et surtout sur les changements périodiques sont fondamentaux pour évaluer l’allocation des ressources et l’efficacité du marketing. Hesta est aussi une des bases statistiques les plus importantes du compte satellite du tourisme dont l’objectif principal est d’informer sur l’état et l’évolution du tourisme en Suisse dans une perspective économique.

Les défis de la statistique dans la parahôtellerie

Toutes les personnes intéressées et impliquées doivent plus particulièrement avoir pour objectif de garantir la statistique de l’hébergement touristique à moyen terme et de l’élargir aux domaines de la parahôtellerie1, comme souhaité de longue date. La principale difficulté que l’on rencontre lors de l’établissement d’une statistique de la parahôtellerie est de délimiter l’univers statistique et de fixer le cadre d’échantillonnage. La parahôtellerie occupe une place particulière en raison de sa nature et de sa structure:− l’univers statistique est très hétérogène;− les unités observées ne sont pas définies clairement comme des établissements;− les unités statistiques ne sont pas toujours identifiables.

L’intérêt est bien présent

Les besoins des utilisateurs étant d’origines très différentes, on peut être optimiste pour la statistique de la parahôtellerie, qui saura être menée à terme malgré les difficultés. Ses données sont importantes pour les diverses statistiques de synthèse comme le compte satellite du tourisme, la balance touristique ou le produit intérieur brut (PIB). Une statistique complète de l’hébergement peut stimuler celles qui concernent les transports et l’environnement, et permettre une meilleure évaluation des répercussions du trafic touristique2. Elle peut également servir à l’étude des disparités régionales. Il importe, en outre, que les données statistiques soient comparables au plan international.Outre les partenaires touristiques et les cantons, des offices fédéraux font aussi part de leur intérêt. L’Office fédéral du développement territorial (ARE) est intéressé par le recensement des appartements de vacances. Du point de vue de l’organisation du territoire, ce sont surtout les informations sur les «lits froids» – c’est-à-dire les résidences secondaires non louées et presque toujours vides – qui sont importantes. La modification de la loi sur l’aménagement du territoire dans la perspective de l’abrogation de la Lex Koller exige un contrôle sur la construction des résidences secondaires. Pour sa politique du tourisme et du développement régional, le Secrétariat d’État à l’économie (Seco) doit pouvoir disposer d’informations sur la situation à l’échelle suisse, de même qu’à petite échelle.Dans le domaine de la parahôtellerie, l’économie touristique suisse tâtonne dans le noir. Espérons qu’en reconnaissant son importance économique, on verra bientôt la lumière au bout du tunnel.

Mario Lütolf

Directeur de la Fédération suisse du tourisme (FST) mario.luetolf@swisstourfed.ch, www.swisstourfed.ch

1 Parahôtellerie: logements de vacances privés (maisons et appartements de vacances: logements loués à des tiers), terrains de camping et de caravaning, hébergements collectifs et auberges de jeunesse.2 OFS: tiré du rapport intermédiaire sur le concept général de Pasta du 31 août 2007.

Directeur de la Fédération suisse du tourisme

Directeur de la Fédération suisse du tourisme