La Vie économique

Plateforme de politique économique

Remarque: pour afficher la version en PDF complète et correcte, cliquez ici.

L’activité d’Amalthée
http://www.amalthee.ch. consiste à accompagner ses partenaires des communes, des entreprises, des associations et des cantons pour tout ce qui concerne l’accueil extrafamilial des enfants en âge préscolaire ou scolaire. Outre la gestion ou l’exploitation de structures d’accueil, Amalthée réalise de nombreuses études: elle recherche donc constamment des informations fiables, rapides et faciles d’accès. Les questions qui reviennent constamment sont «Comment font-ils ailleurs? Quelles solutions ont-ils trouvées?». À cette question, il y a souvent autant de réponses que d’administrations cantonales, autant de solutions que de communes en Suisse et autant de créativité que de structures d’accueil.

Dans son activité de prospection, Amalthée aborde aussi les administrations publiques et les entreprises pour lesquelles ses services peuvent être utiles et efficients. Dans cette activité quotidienne, il est utile d’avoir un outil rapide et intelligent qui informe sur les politiques cantonales et régionales en matière d’accueil des enfants, que ce soit pour son propre usage ou pour favoriser la prise de décision au sein des entreprises.

S’adapter et comprendre

Avant l’introduction de la plate-forme d’information «Conciliation travail-famille: mesures cantonales et communales»
http://www.travailetfamille.admin.ch., notre travail consistait principalement à expliquer à nos clients à laide d’exemples choisis les pratiques de tel ou tel canton ou de telle ou telle commune. La découverte des subtilités administratives et organisationnelles d’un canton est toujours un aspect délicat; or tant les communes que les entreprises attendent qu’Amalthée les informe sur les directives cantonales, les procédures d’autorisation, les salaires préconisés dans le canton voire la région, les systèmes de tarification courants et sur bien d’autres questions concernant la création des documents indispensables au fonctionnement d’une structure d’accueil collectif. Ces éléments fondamentaux permettent, notamment lorsque Amalthée décroche des mandats dans un canton où elle n’a pas encore travaillé, de gagner la confiance de la commune ou de l’entreprise abordée; de gagner du temps aussi. Concrètement, lors de la première étude de faisabilité réalisée pour la commune de Massongex en Valais, la récolte des documents nécessaires à la compréhension de la législation cantonale a été grandement facilitée par l’utilisation de la plate-forme du Secrétariat d’État à l’économie (Seco). Cet outil a mis une grande partie de l’information à portée de main et lui a donné une valeur de référence certaine.Dans le cas d’une création de crèche d’entreprise dans le canton de Neuchâtel, les statistiques du nombre de places d’accueil et de l’évaluation de la demande nous ont permis d’engranger quantité d’informations sur la situation spécifique de l’accueil préscolaire dans le canton. Pour Amalthée, il s’agit bien évidemment d’un atout non négligeable qui lui permet de s’adapter à l’évolution rapide du nombre de places disponibles dans les crèches.

Des places d’accueil en nombre encore insuffisant

Malgré cet outil de travail, nous constatons jour après jour le manque de places d’accueil en Suisse pour répondre aux besoins croissants des parents. En travaillant main dans la main, entreprises, administrations publiques et acteurs privés dans le domaine peuvent faire progresser l’offre. Nos universités, nos hautes écoles et nos filières de formation professionnelle forment des profils compétents autant masculins que féminins. Notre économie a besoin, même en temps de crise, de forces de travail, or certains discours politiques rejettent l’idée d’une main d’œuvre étrangère importée. Leur logique mène à davantage puiser dans le réservoir de main-d’œuvre national. Or, celle-ci se compose souvent de parents qui, pour exercer une activité, ont besoin dun accueil de qualité pour leurs enfants. Il faut donc que loffre soit suffisante si lon veut permettre à léconomie nationale de tourner.Il faut également éviter de réinventer la roue dans chaque région et optimiser la couverture en matière d’offre de places. Pour cela, il est nécessaire d’harmoniser les politiques régionales. La plate-forme du Seco permet tout cela: elle montre à quel point la problématique est semblable en Suisse (par exemple le taux d’activité des mères) et à quel point, à l’heure actuelle, les solutions sont diverses, et certainement encore trop faibles.Il est souhaitable que cette plate-forme vive, soit consultée et promue au sein des milieux économiques et publics et soit mise à jour par les offices cantonaux et locaux. Elle deviendra ainsi une source incontournable d’information et de motivation politique et économique.

Partenaire et co-fondateur d’Amalthée, Aubonne

Partenaire et co-fondateur d’Amalthée, Aubonne