Rechercher

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en oeuvre sur le marché de l’électricité

L’accident nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima Daiichi en mars 2011 a durablement modifié le paysage politique allemand en matière énergétique: alors qu’en automne 2010 le gouvernement fédéral optait encore pour une prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires allemandes au-delà de 2030, le 26 juin 2012 le Parlement décidait de sortir du nucléaire d’ici 2022. La transition énergétique annoncée par le gouvernement fédéral implique, cependant, bien plus que le renoncement à l’énergie nucléaire. Le projet se centre plutôt sur des objectifs climatiques: réduction des gaz à effet de serre, accroissement de la part des énergies renouvelables dans la con-sommation d’énergie primaire, économies d’énergie. Le secteur électrique s’est également vu fixer des objectifs en termes de parts d’énergies renouvelables, d’installations de couplage chaleur-force (CCF) et de réductions de consommation
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on whatsapp

La transition énergétique allemande: ambitions initiales et problèmes de mise en oeuvre sur le marché de l’électricité