Rechercher

La sortie du nucléaire doit absolument passer devant le peuple

Les conséquences de la Stratégie énergétique 2050 ne sont pas faciles à comprendre pour le souverain. Pour simplifier, il s’agit d’un agglomérat de trois politiques énergétiques: mobilité, chaleur et électricité. Les deux premières ne posent aucun problème sur le principe, puisqu’il s’agit de réduire l’utilisation des énergies fossiles et de leur substituer en partie du solaire thermique, de la biomasse, de la géothermie et de l’électricité. Les mesures prévues pour y arriver sont également simples à comprendre. Il en va tout autrement de la stratégie électrique, qui instaure un changement radical: plus de centrales nucléaires, mais des centrales à cycles combinés alimentées au gaz, des importations et des énergies renouvelables. Le peuple doit pouvoir s’exprimer sur ce point
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on whatsapp

La sortie du nucléaire doit absolument passer devant le peuple