Rechercher

L’épuration des eaux, le traitement des déchets spéciaux et de chantier, ainsi que les mesures de protection de l’air dans les installations de combustion sont soumises à des exigences légales. On estime que celles-ci engendrent des coûts allant de 75 à 740 millions de francs par an ­selon le domaine. Les entreprises reconnaissent que ces dispositions sont nécessaires pour préserver l’environnement. Il leur semble toutefois possible d’améliorer le système, comme lemontre une étude récente sur les coûts de la réglementation dans le secteur environnemental.