La Vie économique

Plateforme de politique économique

Les données massives, une matière première précieuse pour la société de l’information

Les données massives sont-elles plus qu’un nouveau mot à la mode? Le présent numéro de La Vie économique montre que nous avons là un phénomène qui commence à influencer notre économie et notre société. Dans un environnement toujours plus imprégné de techniques de l’information et de la communication (TIC), le monde virtuel occupe une place sans cesse croissante. Cela génère une matière première immatérielle précieuse: les données. Ces dernières nous livrent des informations et du savoir qui sont le moteur de la réalité économique et créent de la valeur ajoutée.Les autorités et l’administration commencent à ouvrir leurs données publiques en libre accès. Le Conseil fédéral a publié en avril sa stratégie à ce propos. Cette immense matière première a le potentiel du pétrole pour la société de l’information. Son exploitation aurait-elle également des effets secondaires sources de problèmes? Peut-être pourrions-nous citer la perte de contrôle sur ses propres données, la fin de la sphère privée – laquelle irait jusqu’à une totale surveillance – ainsi que la domination unilatérale de quelques entreprises et États. Serons-nous confrontés, en tant que refuge pour ces données, à des démêlés semblables à ceux subis par la place financière? Nous devons porter l’attention nécessaire à ces défis, afin que l’économie suisse puisse profiter au mieux des données massives. Je vous souhaite une prospection fructueuse dans cette mine d’informations que constitue le présent numéro de La Vie économique.

Délégué à la stratégie informatique de la Confédération

Délégué à la stratégie informatique de la Confédération