Rechercher

Les efforts déployés actuellement pour aboutir à un vaste accord sur le commerce et l’investissement entre l’Union européenne (UE) et les États-Unis ne manqueront pas d’affecter également la Suisse. À la demande du Secrétariat d’État à l’économie, le World Trade Institute de l’université de Berne a analysé les répercussions possibles d’un tel traité sur l’économie et les relations commerciales de notre pays. Les conséquences varient selon les scénarios.
Le ministre de l’Économie allemand Sigmar Gabriel, entouré du représentant au commerce étasunien Michael Froman (à gauche) et du commissaire au commerce Karel de Gucht (à droite), lors d’une conférence de presse donnée suite aux tractations du TTIP du 5 mai 2014.