Rechercher

Les entreprises qui fournissent des services publics sont exposées à une concurrence toujours plus forte, à la fois intramodale – sous l’effet de la libéralisation des marchés – et intermodale – en raison des progrès de la technique. La Poste, les CFF, la SSR, Swisscom et les (plus de 800) entreprises électriques ont affaire à forte partie. La libéralisation va de pair avec un changement de modèle: le principe de la fourniture de services publics par l’État lui-même est délaissé au profit de la garantie indirecte par voie réglementaire. Il faut donc attribuer de façon encore plus systématique les services publics sur la base d’un mandat rémunéré et clairement défini. Il est tout aussi important de renforcer l’indépendance des fournisseurs en matière de gestion.