Rechercher

Les marchés financiers sont fortement imbriqués au niveau international. Il n’est, dès lors, guère surprenant que le droit étranger et les normes internationales prennent une importance grandissante auprès du secteur financier suisse. Celui-ci est tourné vers les marchés extérieurs et veut pouvoir y accéder tout en maintenant sa compétitivité. La marge de manœuvre du pays tend à diminuer dans ce contexte, mais il en reste lorsqu’il s’agit de transposer les normes internationales dans le droit national; il convient d’en tirer parti. Une réglementation compatible avec les exigences internationales ne garantit toutefois pas l’accès aux marchés.
Des places financières comme Londres montrent qu’il est possible de réussir dans un environnement concurrentiel malgré la forte convergence réglementaire qui caractérise l’UE.