Rechercher

Le manque d’apprentis oblige la formation professionnelle à trouver de nouvelles voies

La formation professionnelle bénéficie aujourd’hui d’une assise solide. La jeunesse s’y engouffre activement et sa popularité reste intacte. L’évolution démographique fait, cependant, redouter un manque d’apprentis. C’est pour cette raison que la formation professionnelle doit faire preuve d’innovation. Il lui faut offrir plus d’enseignement général, améliorer la connaissance des langues, renforcer la formation professionnelle supérieure et développer massivement les cours pour adultes. Si elle y parvient, elle sera prête pour l’avenir et apportera beaucoup à la prospérité helvétique.
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on whatsapp

Le manque d’apprentis oblige la formation professionnelle à trouver de nouvelles voies