Rechercher

L’intérêt porté aux réformes fiscales dans les pays en développement (PED) ne cesse de croître. En raison de la crise et des difficultés budgétaires auxquelles sont confrontés plusieurs bailleurs de fonds, les questions liées à la mobilisation des ressources internes ont retrouvé toute leur importance. Les institutions financières internationales et les agences de développement ont entrepris de renforcer leur aide, afin que les politiques et les administrations fiscales des PED gagnent en efficacité. L’autonomie budgétaire devient ainsi un préalable à toute politique de développement durable.

Soutien aux réformes fiscales dans les pays en développement: modalité d’assistance, chances et défis

L’Administration générale des impôts du Ghana résulte de la fusion de diverses entités chargées de la taxation et de la perception des impôts. Elle s’est faite avec l’aide du Seco