Rechercher

Bilan intermédiaire positif: la réglementation sur les banques «too big to fail» (trop grandes pour faire faillite) est un succès en Suisse, Cependant, elle n’a pas encore atteint son objectif. La question des liquidités, en particulier, doit faire l’objet d’un examen critique.

«Too big to fail»: comment traiter des  éléphants dans un magasin de porcelaine