Rechercher

Tourisme et franc fort

Le tourisme est une des branches de l’économie les plus sensibles au taux de change. L’appréciation du franc, de 2008 à 2011, a diminué l’attrait que notre pays exerce sur les touristes étrangers. En 2013 et 2014, le nombre de nuitées a recommencé à augmenter. La fin du cours minimum imposé au franc par rapport à l’euro, intervenu à la mi-janvier de cette année, devrait se traduire par une rechute du nombre des nuitées dans les années à venir.

infografik_FR

Proposition de citation: Die Volkswirtschaft / La Vie économique (2015). Tourisme et franc fort. La Vie économique, 25. juin.