Rechercher

La Suisse s’empresse de reprendre les normes minimales internationales en matière de capacité totale à absorber les pertes (Tlac) dans son droit national. Cela procure un avantage aux deux grandes banques suisses par rapport à la concurrence étrangère.
Le président du Conseil de stabilité financière Mark Carney (à droite), à Bâle. L'assemblée a décidé de renforcer les prescriptions pour les banques d'importance systémique.