Rechercher

La mise en œuvre du nouvel article constitutionnel sur l’immigration, qui est entré en vigueur à la suite de l’acceptation de l’initiative populaire « contre l’immigration de masse », donne une grande importance aux accords bilatéraux conclus avec les États membres de l’Union européenne (UE). La décision prise par le Parlement en décembre dernier a mis fin à trois années de travail intensif pour l’administration fédérale. Il s’agit maintenant de s’atteler aux dispositions d’exécution.
Juste avant l'annonce des modalités d'application de l'article sur l'immigration, les conseillers fédéraux Didier Burkhalter et Simonetta Sommaruga, le premier chargé des affaires étrangères et la seconde de la justice, se dirigent vers le centre de presse, à Berne.