La Vie économique

Plateforme de politique économique

Le bénévolat diminue en Suisse

En Suisse, nombreux sont ceux qui, en dehors de leur travail et des tâches ménagères, accordent librement et sans être réellement payés du temps au bien-être de la communauté. Une étude de 2016, menée conjointement par la Société suisse d’utilité publique (SSUP) et l’Institut d’études politiques de l’université de Berne, montre que le bénévolat tend à se restreindre. C’est, par exemple, le cas dans les associations et les organisations. Le bénévolat informel – tel celui de proximité ou l’assistance – suit une tendance plus difficile à appréhender. Même si l’on compte plus de personnes actives dans ce domaine qu’il y a cinq ans, elles y consacrent toujours peu de temps.