Rechercher

La remise de médicaments par des spécialistes entraîne chaque année des surcoûts pouvant atteindre 100 francs par patient. C’est ce que montre une étude actuelle des incitations liées à la propharmacie en Suisse alémanique.
La prescription de médicaments est meilleur marché que leur remise directe.