Rechercher

Le Conseil de stabilité financière se penche sur le déclin des relations de correspondance bancaire

Les relations de correspondance bancaire, pourtant essentielles aux transferts de fonds vers l’étranger, sont soumises à forte pression. Plutôt que d’évaluer les risques encourus, de nombreuses banques préfèrent y mettre un terme en cas de doute. Le Conseil de stabilité financière étudie actuellement en quoi cette pratique pourrait menacer la stabilité du système des paiements.
Share on twitter
Share on linkedin
Share on facebook
Share on whatsapp

Le Conseil de stabilité financière se penche sur le déclin des relations de correspondance bancaire

Les banques évitent de plus en plus les pays à risque comme l'Iran. Vue de Téhéran.