La Vie économique

Plateforme de politique économique

Bien que son produit intérieur brut (PIB) soit important, la Suisse n’émet que peu de CO2. Cela doit être imputé à la production d’électricité, qui est pauvre en émissions, et à la place majeure prise par les services. Depuis 1999, le PIB a constamment amélioré son efficience en CO2. La Suisse est plus performante que la moyenne mondiale dans ce domaine. Ce n’est pas le cas lorsque l’on considère les valeurs par tête qui la ramènent, cette fois-ci, en dessous de cette moyenne mondiale. Les Suédois et les Français émettent moins de CO2. La Chine tient la palme en valeur absolue, mais passe derrière l’Allemagne quand le calcul est effectué par habitant.