La Vie économique

Plateforme de politique économique

Cet article fait partie de la thématique «La formation : un atout pour la Suisse»

La coordination par l’échange

La Conférence des recteurs suisses, Swissuniversities, cultive la coopération et soutient la diversité. Son objectif est de maintenir un paysage des hautes écoles attractif axé sur la complémentarité.

L’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’encouragement et la coordination des hautes écoles et la création il y a trois ans de Swissuniversities, la conférence conjointe des recteurs, ont intensifié les échanges entre les établissements supérieurs suisses. Désormais, les recteurs se rencontrent régulièrement pour discuter de la politique des hautes écoles, ainsi que de questions liées à l’enseignement et à la recherche. Ils débattent aussi des prises de position, développent des solutions, poursuivent des projets et coopèrent avec la communauté internationale.

La jeune organisation que constitue Swissuniversities opère à un rythme soutenu. En peu de temps, les trois anciennes conférences de recteurs – hautes écoles universitaires, hautes écoles spécialisées et hautes écoles pédagogiques – ont été réunies sous un toit commun. La coopération a permis de mieux se connaître, favorisant l’avènement d’une meilleure compréhension mutuelle. Cette situation renforce la coordination nécessaire pour relever les grands défis et pour défendre la qualité et la compétitivité des hautes écoles suisses. Voix reconnue de cette communauté, c’est au sein de Swissuniversities que l’enseignement supérieur trouve des positions communes, auxquelles tous les établissements souscrivent.

Coordination ne signifie toutefois pas harmonisation : Swissuniversities tient compte de la diversité des hautes écoles. N’affrontant pas les mêmes défis, elles n’ont pas les mêmes priorités. Cette situation est normale et renforce la pluralité de l’enseignement supérieur. L’autonomie des établissements, la liberté et l’unité de l’enseignement et de la recherche de même que la concurrence constituent des lignes directrices essentielles de la politique des hautes écoles.

Libre accès pour tous

Actuellement, Swissuniversities se penche sur la planification stratégique commune dans la perspective du prochain message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (FRI) au cours de la période 2021 à 2024. Pour la première fois, le message FRI regroupera les enjeux stratégiques des trois types de hautes écoles (universitaires, spécialisées et pédagogiques).

Les filières du degré tertiaire ont également été impliquées à un stade précoce de l’élaboration de la stratégie nationale « Open Access ». Elles doivent définir, d’ici à 2024, les conditions auxquelles les publications financées par les pouvoirs publics pourront être consultées par tous. L’« Open Access » repose sur le principe qu’aucune barrière financière, technique ou juridique ne devrait empêcher l’accès à la littérature scientifique. Cette ouverture comporte l’avantage d’une meilleure visibilité de la recherche. Les chercheurs, la communauté scientifique et le grand public en seront les bénéficiaires. L’Assemblée plénière de Swissuniversities a adopté la stratégie et le plan d’action « Open Access ». Ce projet témoigne de capacité de la communauté universitaire suisse à développer une vision commune tout en respectant la diversité.

Président de Swissuniversities

Président de Swissuniversities