La Vie économique

Plateforme de politique économique

Tendances conjoncturelles, été 2018

L’expansion économique se poursuit en Suisse. Le maintien de la bonne santé de l’économie mondiale et l’évolution favorable du taux de change profitent au commerce extérieur. En parallèle, l’économie intérieure et le marché du travail se portent bien. En ligne avec ses prévisions précédentes, le Groupe d’experts table sur une croissance dynamique durant les prochains trimestres.

(Photo: Keystone)

Économie mondiale

La conjoncture mondiale a évolué en deçà des attentes au début 2018. Ce climat mitigé s’explique en partie par des facteurs extraordinaires propres à certains pays, comme les grèves. Alors que la croissance n’a connu qu’un léger fléchissement aux États-Unis, l’Allemagne et la zone euro ont surpris avec un net refroidissement. Dans l’ensemble, la reprise mondiale semble cependant se maintenir. Les indicateurs avancés laissent escompter une accélération prochaine de la croissance. Dans le même temps, la hausse notable des prix du pétrole fait grimper le taux d’inflation à l’échelle mondiale.

Économie suisse

La croissance progresse. Au 1er trimestre 2018, la Suisse a enregistré une hausse de 0,6 % de son PIB et s’est ainsi classée parmi les économies les plus dynamiques sur le plan international. Par ailleurs, la reprise bénéficie de plus en plus à la conjoncture intérieure et au marché du travail. Au 1er trimestre, le secteur des services a été le premier moteur de la croissance, tandis que l’emploi a connu un bel essor. Les entreprises se sont en outre montrées très enclines à l’investissement. Selon la plupart des indicateurs avancés, le climat restera favorable ces prochains temps.

Prévisions conjoncturelles

Le Groupe d’experts de la Confédération maintient ses prévisions et s’attend à une croissance robuste du PIB de 2,4 % pour 2018, que viendront consolider la bonne conjoncture mondiale, l’évolution favorable du taux de change et le dynamisme de la demande intérieure.

Le Groupe d’experts prévoit pour 2019 un affaiblissement progressif du soutien fourni par la conjoncture extérieure. La croissance du PIB suisse en 2019 devrait toutefois rester robuste et atteindre 2,0 % grâce à une bonne dynamique indigène.

En 2018 et en 2019, le marché du travail devrait profiter de l’évolution positive de la conjoncture et bénéficier d’une nouvelle embellie notable. Le renchérissement devrait rester marqué en 2018 par la forte progression des prix du pétrole et des prix à l’importation, et baisser progressivement au cours de la période prévisionnelle.