La Vie économique

Plateforme de politique économique

Tendances conjoncturelles, automne 2018

La Suisse connaît actuellement une phase de haute conjoncture. Le PIB a fortement progressé depuis plusieurs trimestres, l’emploi est en hausse et le chômage en baisse. L’industrie a fait montre d’une évolution particulièrement dynamique. Les risques accrus liés à l’économie mondiale menacent la conjoncture internationale.

(Photo: Keystone)

Économie mondiale

La croissance économique mondiale s’est à nouveau accélérée au 2e trimestre. Le PIB des États‐Unis, en particulier, a fortement progressé, tandis que la croissance de la zone euro s’est poursuivie au rythme du trimestre précédent. La croissance économique en Chine et en Inde s’est maintenue à un rythme soutenu. Les indicateurs annoncent une normalisation progressive de la dynamique à la suite d’une période de croissance soutenue.

Économie suisse

Le PIB de la Suisse a progressé de 0,7 % au 2e trimestre, à nouveau sous l’impulsion de l’industrie manufacturière. Ses capacités de production sont fort utilisées, comme jamais depuis 2011, et les carnets de commandes demeurent bien remplis. Le secteur des services affiche globalement lui aussi une très bonne marche des affaires. Selon certains indicateurs avancés, la dynamique serait en baisse.

Prévisions conjoncturelles

Le groupe d’experts revoit nettement à la hausse ses prévisions de croissance du PIB pour 2018 pour l’établir à 2,9 % au lieu de 2,4 %. Les bonnes conditions économiques internationales stimulent le commerce extérieur et les entreprises investissent massivement. Une solide croissance du PIB de 2,0 % est toujours attendue pour 2019. Les risques négatifs prédominent toutefois nettement et menacent la conjoncture internationale.

Les Tendances conjoncturelles complètes sont disponibles ici au format PDF :