Rechercher

En Suisse, la plupart des jeunes adultes trouvent une place de formation et un emploi. Le passage à la vie active est cependant plus difficile pour certains d’entre eux, comme le groupe des migrants tardifs.
Une bonne formation protège du chômage : des étudiants d’une école de culture générale à Soleure. (Image: Keystone)