Rechercher

Les établissements financiers suisses peinent à accéder aux grands marchés asiatiques que sont la Chine, l’Inde et le Japon. La Suisse œuvre aux niveaux multilatéral et bilatéral pour une ouverture et l’intégration de ces marchés dans le système financier global.

Ouvrir les portes des places financières asiatiques

Hong Kong constitue souvent une étape importante pour les affaires bancaires suisses avec la Chine. (Image: Keystone)