La Vie économique

Plateforme de politique économique

Tendances conjoncturelles, hiver 2018/2019

L’économie suisse a connu un coup de frein au 3e trimestre 2018 : Après cinq trimestres de croissance nettement supérieure à la moyenne, le PIB réel a chuté de 0,2 %. Au cours des prochains trimestres, tant l’économie exportatrice que l’économie intérieure devraient revenir à une croissance modérée.

(Photo: Keystone)

Économie mondiale

L’économie mondiale a perdu de sa vigueur au cours de l’année 2018. En même temps, les écarts de dynamique conjoncturelle se sont creusés entre les économies prééminentes : Au 3e trimestre, la forte expansion s’est poursuivie aux États-Unis, tandis que la zone euro a connu un sensible fléchissement de sa croissance économique.

Économie suisse

Le PIB de la Suisse a reculé de 0,2 % au 3e trimestre. En raison de l’affaiblissement de la croissance internationale, les exportations de la Suisse ont fortement diminué. En même temps, aucune impulsion de croissance n’est provenue de la demande intérieure. Toutefois, les principaux indicateurs avancés annoncent un retour à des taux de croissance modérés et la situation continue de s’améliorer sur le marché du travail.

Prévisions conjoncturelles

Le Groupe d’experts de la Confédération revoit nettement à la baisse sa prévision concernant la croissance du PIB en 2018 et 2019. La principale raison réside dans la faible évolution actuelle de la demande intérieure qui ne devrait retrouver en dynamisme qu’en 2020. En revanche, les impulsions en provenance de la demande mondiale devraient se tasser graduellement. La croissance du PIB devrait se monter à 2,6 % en 2018, avant de s’abaisser à 1,5 % en 2019, puis de remonter légèrement à 1,7 % en 2020.

Les Tendances conjoncturelles complètes sont disponibles ici au format PDF :