La Vie économique

Plateforme de politique économique

L’hypertrophie des bilans des banques centrales

En dix ans, la Banque nationale suisse (BNS) a multiplié son bilan par sept : alors qu’il représentait environ un cinquième du produit intérieur brut (PIB) en 2007, le total du bilan de la BNS dépasse nettement le PIB dix ans plus tard. Cela s’explique par ses achats de devises pour freiner le renchérissement du franc. Cette évolution place la Suisse au sommet en comparaison internationale.