Rechercher

Une étude a évalué dans quelle mesure les entreprises suisses utilisent les accords de libre-échange signés par la Confédération pour payer moins de droits de douane. Les économies pourraient être plus importantes pour l’importation de voitures allemandes ou de vêtements chinois.
Peu d’entreprises utilisent les règles d’origine préférentielles lors de l’importation de vêtements depuis la Chine, malgré l’existence d’un accord. Une fabrique de vêtements à Shengze. (Image: Keystone)