Rechercher

Relations sociales, travail ou encore libertés démocratiques : plusieurs facteurs influencent le bonheur subjectif. Le Covid-19 laissera des traces.
Les revenus que l’on obtient soi-même rendent plus heureux que les financements reçus de l’État. Un salon de coiffure à Berne. (Image: Keystone)