Rechercher

Les entreprises qui importent de zones à haut risque des « minerais du conflit » comme l’or ou l’étain seront bientôt soumises à un devoir de diligence. Le Conseil fédéral planche sur la mise en œuvre du contre-projet indirect à l’initiative pour des multinationales responsables.
Une prudence accrue est recommandée lorsqu’on traite de l’or provenant de zones de conflit. Des mineurs en République démocratique du Congo. (Image: Keystone)