Rechercher

La structure d’âge est largement responsable de la baisse des taux d’intérêt de ces dernières années. La faiblesse des taux pourrait notamment avoir stimulé les investissements des entreprises. Mais la pression à la baisse sur les taux s’atténue en raison du départ à la retraite des baby-boomers.
Épargner durant sa vie active, puis dépenser à la retraite. La pression à la baisse sur les taux d’intérêt réels s’atténue lorsque la part de retraités augmente. (Image: Keystone)