La Vie économique

Plateforme de politique économique

Situation de l’économie suisse

La reprise de l’économie intérieure s’est poursuivie avec vigueur au 3e trimestre grâce à l’assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus. Le PIB a sensiblement dépassé son niveau d’avant la crise.

Prévisions conjoncturelles

Pour le semestre d’hiver 2021/2022, le Groupe d’experts de la Confédération s’attend à un net ralentissement de la croissance économique. C’est pourquoi il révise à la baisse ses prévisions de croissance pour 2022.

Économie mondiale

L’économie mondiale a globalement perdu de son élan au 3e trimestre. Aux États-Unis, la consommation privée a faiblement progressé. En Chine, les pénuries d’énergie, les problèmes du secteur immobilier et les mesures de confinement ont pesé sur la conjoncture. L’inflation a continué à augmenter au niveau international.

Encadré I : Conséquences des difficultés d’approvisionnement pour la Suisse et la zone euro

Une grande partie des entreprises industrielles indiquent que leur production est limitée par le manque de matières premières et de biens intermédiaires. La construction automobile est particulièrement touchée. Les compagnies maritimes estiment que les dysfonctionnements dans le transport maritime de conteneurs ne seront pas complètement résorbés avant un an.

Encadré II : Les risques d’inflation augmentent au niveau international

Actuellement, les anticipations d’inflation à long terme semblent toujours bien ancrées au niveau international. En Suisse, aucun signe de spirale inflationniste n’est perceptible. Dans l’ensemble, les risques d’inflation ont également augmenté en Suisse, mais en partant d’un niveau très bas.

Thème spécial : Les effets du Covid-19 sur le marché du travail en Suisse

Par rapport à l’ampleur des pertes de valeur ajoutée, les effets négatifs de la pandémie sur l’emploi sont restés relativement modérés. Les mesures de stabilisation y ont largement contribué.

Téléchargez le numéro complet ici :