Rechercher

Transports: l’électromobilité, et plus encore…

Responsable Durabilité, Kühne+Nagel Management SA, Schindellegi (SZ)

Kühne+Nagel est la plus grande entreprise de fret aérien et maritime du monde. Son siège social est situé à Schindellegi dans le canton de Schwyz. Nous dépendons de technologies qui permettent de couvrir de longues distances sans escale et de transporter de lourdes charges et de gros grands volumes, tout en résistant à des conditions météorologiques extrêmes. Compte tenu de ces exigences, le passage aux technologies dites propres constitue pour nous un défi majeur.

Si les véhicules électriques destinés au transport des personnes ont le vent en poupe, en particulier en ville et dans les agglomérations, cette technologie ne se prête pour l’heure ni au transport longue distance et au trafic des poids lourds par la route, ni au transport long courrier par les mers ou les airs.

C’est pourquoi, sachant que la situation économique et géopolitique actuelle renforce l’intérêt pour les chaînes d’approvisionnement durables, nous réclamons, tout comme nos clients, d’autres solutions de transport respectueuses de l’environnement. La bonne nouvelle, c’est que le secteur de la logistique investit déjà depuis longtemps dans diverse technologies, notamment dans les cellules à combustible et les carburants à faible teneur en carbone (ou biocarburants).

Les premiers poids lourds munis de cellules à combustible sont déjà sur le marché

Les premiers poids lourds munis de cellules à combustible sont déjà sur le marché et Kühne+Nagel sera l’une des premières entreprises à les exploiter dès 2025. Mais il faudra attendre encore longue avant de voir tous les navires, les camions et les avions propulsés par cette énergie ou par une autre énergie propre. C’est pourquoi l’industrie investit à court et moyen terme dans le développement de biocarburants, par exemple dans les carburants durables d’aviation et dans l’huile végétale hydrogénée pour le trafic des poids lourds.

La demande et la production de biocarburants augmentent dans le monde entier, mais pas au rythme nécessaire pour atteindre l’objectif de «zéro émission nette» en 2050. Kühne+Nagel achète et promeut les biocarburants qui sont principalement produits à partir de biomasse et mélangés aux carburants fossiles traditionnels dans les réservoirs existants. Le grand défi consiste à produire ces biocarburants en quantité suffisante et à des prix abordables.

Le coût des carburants propres ne devrait pas dépasser le prix actuel des carburants fossiles. Pour atteindre ce but, les pays doivent adopter des dispositions relatives aux carburants à faible teneur en carbone, fixer des objectifs concernant l’intensité des gaz à effet de serre et créer des incitations financières.

L’analyse des grands volumes de données est décisive dans le domaine des transports, car elle permet de fixer les valeurs de départ, de suivre les progrès et d’apporter des améliorations. Grâce à elle, nous pouvons simuler les voies de transport «les plus vertes» pour nos clients. Nous avons en outre développé le «Sea Explorer», une plateforme qui combine les données en temps réel des services et des itinéraires de fret maritime avec d’autres données. Nos clients peuvent ainsi choisir l’itinéraire de transport qui génère le moins d’émissions de CO2.

L’avenir ne se résume pas à l’électromobilité. Nous devons être ouverts à toutes les technologies. Il faudra de l’engagement, de la concentration et de la persévérance pour parvenir à des transports décarbonés. C’est une course que nous devons gagner, pour notre planète et pour l’humanité.

Proposition de citation: Andrea Debbané (2022). Transports: l’électromobilité, et plus encore…. La Vie économique, 25. octobre.