La Vie économique

Plateforme de politique économique

Thématique

Où est la main-d’oeuvre qualifiée?

On recherche : technologues en denrées alimentaires, ingénieurs en systèmes informatiques, chefs de projet en technique des réseaux… Toujours plus d’entreprises peinent à recruter les travailleurs qualifiés et les spécialistes dont elles ont besoin. Selon l’indicateur que la Confédération a élaboré pour évaluer la demande en ce domaine, plus d’un quart de la population active travaille dans des branches souffrant d’une pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Pourtant, la Suisse est plutôt bien lotie par rapport à d’autres pays. Le taux d’emploi des 15-64 ans s’élève à 84 %. Or, même si le maintien, voire l’amélioration, de ce niveau élevé tient de la gageure, il s’agit d’une évolution absolument nécessaire en raison du vieillissement démographique et du scepticisme croissant vis-à-vis de l’immigration.

La Confédération, les cantons et les partenaires sociaux ont lancé en 2011 l’initiative visant à combattre la pénurie de personnel qualifié. Les différents domaines abordés sont énumérés dans l’événement de ce mois.

Certaines mesures visent le très long terme. Ainsi, le professeur Volker Grossmann, de l’université de Fribourg, explique qu’il importe d’éveiller dès l’école l’intérêt des filles pour les domaines dits Mint (mathématiques, informatique, sciences naturelles et technique) si l’on entend modifier durablement la structure de l’enseignement. En ce qui concerne la conciliation entre vies professionnelle et familiale, son collègue Martin Huber conclut que le développement de l’accueil des enfants en âge préscolaire et des écoles à journée continue a un effet positif sur l’activité professionnelle des mères. Les dispositions fiscales jouent également un rôle important.

Afficher plus